Pour de nouvelles solidarités.

Nous souhaitons que les schémas (aide sociale à l’enfance (ASE), personnes handicapées, personnes âgées) soient assortis d’objectifs clairs et d’indicateurs précis afin de pouvoir évaluer les politiques de solidarité du département. Ainsi avec tous les conseillers généraux socialistes nous soutiendrons les projets suivants:

Insertion

  • Soutenir le développement des structures d’insertion des Rmistes par l’activité économique, en revalorisant les subventions aux associations et structures d’insertion par l’activité économique trop modestes alors que ces structures peuvent offrir l’opportunité d’emploi durable à des personnes pourtant très éloignées du marché de l’emploi.
  • Les besoins de travailleurs sociaux, et plus particulièrement d’insertion sont criants, et les mouvements sociaux au sein des Circonscriptions de la vie sociale, débordées par les demandes, de plus en plus fréquents.

D’autre part il faut évaluer le du recours au prestataire privé Ingéus pour le reclassement des RMIstes de plus de 2 ans dont le coût prohibitif (trois fois supérieur à celui d’un travailleur social d’insertion) ne donne que des résultats très modestes (184 CDI signés sur 2 444 chartes d’accompagnemenT

  • Le nombre des allocataires de minima sociaux dans le département depuis 5 ans a augmenté, et cette augmentation n’est pas bien prise en compte par le Conseil Général.

Cette prime versée en fin d’année est insuffisante (montant égal à leur allocation mensuelle) . Sans « conforter les personnes concernées dans l’assistanat », la majoration de cette prime leur permettrai de pouvoir faire face à l’augmentation importante du coût de la vie et de compenser la faible revalorisation des minima sociaux par l’Etat. Il s’agirait aussi d’un geste fort et solidaire de notre collectivité pour les fêtes de fin d’année. Nous demandons le doublement de l’allocation exceptionnelle de fin d’année pour les bénéficiaires du revenu minimum d’insertion (R.M.I) et de l’allocation parent isolé (A.P.I).

  • Pour favoriser le retour à l’emploi des chômeurs de plus de 50 ans, nous établirons un partenariat avec l’A.N.P.E et le financement de formations

Personnes âgées

  • Prise en charge immédiate des bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie dès le dépôt de leur dossier et réduire sensiblement les délais d’instruction des dossiers.
  • Retour à la gratuité de la carte Améthyste sous conditions de ressources.
  • Instaurer une aide à l’aménagement du logement des personnes âgées pour favoriser le maintien à domicile et développer les réseaux d’aides à domicile en direction des personnes âgées et la continuité de leur prise en charge.
  • Répondre au déficit de places en établissements pour les personnes âgées en augmentant le nombre de places d’accueil temporaires (143 places en sept 2007) pour répondre aux urgences et réduire le coût de l’accueil dans les structures non départementales (environ 30 % plus chères).
  • Consultation des associations de personnes âgées et du comité départemental des retraités et des personnes âgées (CODERPA) dans la mise en œuvre des politiques et l’évaluation des besoins.
  • Permettre aux aînés des Hauts de Seine de visiter les pays de l’Union européenne en mettant en œuvre un programme d’échanges européens, d’accéder à l’Internet en encourageant les formations( ainsi atténuer les problèmes liés à l’isolement d’une partie de nos aînés).

Handicap

  • Nous mettrons en place un plan d’accompagnement personnalisé pour faciliter les déplacements avec une amplitude horaire élargie et un système de réservation performant et ainsi augmenter l’offre de transport spécialisé de manière significative
  • Augmenter le nombre de « foyers-logements » insuffisants, pour l’hébergement des adultes handicapés
  • Développer les aides à domicile pour les personnes handicapées et améliorer considérablement le fonctionnement de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) en lui donnant les moyens de fonctionner.

Pour un département plus solidaire votez le 9 mars pour les candidats socialistes : Didier DEBORD et Habiba BENADDI BIGDADE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *