Qu’est-ce qu’etre français quand on est « d’origine étrangère » , par Fouzia Benyoub

Interrogés sur leur identité française, de même que sur les questions de diversité, de discrimination positive et d’universalisme, cinq acteurs politiques et associatifs français issus de l’immigration maghrébine ont livré les réponses suivantes.

 

Habiba Bigdade, conseillère municipale de Nanterre, et militante de la Ligue des Droits de l’Homme, nous confie : « Oui, je me sens française pour plusieurs raisons. Je suis attachée à la culture française et tout ce qu’elle représente. Je suis fière du savoir-faire français dans plusieurs domaines. Je réfléchis en  français, je rêve en français, ce lien étroit que j’entretiens avec la langue me  convainc que je suis française au fond de moi.  Et l’exemple le  plus clair est mon engagement politique en France. Je pense que lorsqu’on sent le besoin de participer à la vie politique française, c’est qu’on a le désir d’améliorer la vie en France car on veut que nos enfants vivent mieux. Mais ce sont souvent les autres qui me renvoie ma « maghrebitude » en parlant de diversité, je me sens avant tout femme française »

Le dossier complet sur le site www.dimabladna.ma

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *