Entrées par bazinga

,

Nanterre sans perturbateurs endocriniens !

Conseil municipal du 11 décembre 2018 Délibération 243 Signature de la charte d’engagement : Villes et Territoires »sans perturbateurs endocriniens » Intervention de Habiba Bigdade Je vous propose ce soir que la ville signe la charte « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens ». Dans l’eau, l’air, les maisons ou les parcs et même dans vos assiettes, les perturbateurs […]

,

Révision de la constitution: le droit de vote des étrangers doit en faire partie!

COMMUNIQUE DE PRESSE Le collectif « j’y suis, j’y vote » qui regroupe les associations militant depuis de nombreuses années pour le droit de vote des étrangers aux élections locales constate et regrette que le président de la République et le gouvernement n’aient pas inscrit ce sujet dans la révision constitutionnelle en cours de débat au parlement. […]

, ,

Fadwa Barghouti à Nanterre

Merci à l’AFPS Nanterre de m’avoir permis de rencontrer hier soir Mme Fadwa Barghouti avocate palestinienne et femme du député palestinien Marwan Barghouti emprisonné dans les joeles israélienne depuis 23 ans, et sans discontinuité depuis 16 ans. Il était le président du groupe d’amitié France Palestine au conseil législatif palestinien. Elle est interdite de visite, […]

,

Un an de sport santé à Nanterre!

#sport#sante#Nanterre À la première fête de fin d’année Sport Santé de l’Omeps j’ai rappelé la volonté de la ville de s’inscrire dans cette démarche innovante qu’est la prescription du sport pour les personnes souffrant de pathologies chroniques, quelles qu’elles soient. Pendant longtemps le sport a été considéré que pour les personnes bien portantes, pire on […]

,

Projection-Débat, L’état d’Urgence, il est urgent d’en parler! Nanterre – mercredi 20 juin- 19h

L’état d’urgence, il est URGENT d’en parler ! La LDH 92 et LDH Nanterre vous invite >>>>>Projection –débat du court métrage en 3 volets « Attentifs ensemble » réalisés pour l’Observatoire de l’état d’urgence dont la LDH fait partie, dans le but de dénoncer l’instauration d’un état d’urgence permanent qui sape les fondements de la démocratie […]