Nous souhaitons que les schémas (aide sociale à l’enfance (ASE), personnes handicapées, personnes âgées) soient assortis d’objectifs clairs et d’indicateurs précis afin de pouvoir évaluer les politiques de solidarité du département. Ainsi avec tous les conseillers généraux socialistes nous soutiendrons les projets suivants:

Née à Rueil–Malmaison, je suis arrivée à l’âge de 3 ans à Nanterre. Fille de commerçant sur la ville, j’ai fait toute ma scolarité à Nanterre de la maternelle E. Cotton, l’école Voltaire, le collège André Doucet au lycée Joliot-Curie où j’y ai obtenu mon bac.

C’est le cœur de notre engagement. L’éducation est la condition première de la réussite sociale et professionnelle. Les socialistes veulent donc répondre à l’aspiration des familles qui souhaitent pour leurs enfants une école accueillante, qui les prépare bien, qui prenne chacun en charge. Ils agiront afin d’assurer, dés le plus jeune âge, les conditions de la promotion de tous les jeunes par une prise en charge éducative sur l’ensemble de la journée. Il s’agit de permettre à chaque enfant d’avoir les mêmes chances, quelles que soient ses origines, familiales et sociales.

Voici nos propositions pour le département:

Près de la fenêtre Les gouttes pleines d’eau Tapent sur la vitre

Aujourd'hui Ségolène Royal a rendu visite à Philippe Doucet, tête de liste PS aux élections municipales à Argenteuil.

Et j'y étais...

Le permis devrait etre un examen public comme le baccalauréat et autres diplomes d'état. C'est un outil nécéssaire pour travailler ou chercher un emploi, et nécéssaire pour la liberter de circuler, là ou les transports en communs font défaut.

La part des logements sociaux dans le parc total de logements varie énormément d'une commune à l'autre des Hauts-de-Seine : de 2.4% à Vaucresson, la lanterne rouge, à 64.7% à Gennevilliers.

15 communes (toutes dirigées par la droite) ne respectent toujours pas le minimum légal de 20% de logements sociaux imposé par l'article 55 de la loi Solidarité Renouvellement Urbains (S.R.U).

Beaucoup d'élus préfèrent ...

Le conseil général a mis en place une allocation départementale pour l'accueil du jeune enfant (ADAJE appelée aussi BB DOM 92), pour les parents d'enfants de moins 3 ans, gardés hors des crèches classiques et familiales et ont recours à une auxiliaire parentale à domicile ou à une assistante maternelle.

L'allocation est versée mensuellement aux familles résidant dans les Hauts-de-Seine.

L'allocation départementale s'élève à :

Désignée par le Parti Socialiste aux cotés de Didier Debord, pour être candidate aux élections cantonales, je souhaite par cet engagement apporter ma contribution à une politique renouvelée dans notre département.