Le recours au 49.3 : une obscénité

Communiqué de la Convention pour la 6è République

Une obscénité

L’article 49 alinéa 3 est l’emblème du coup d’Etat permanent qu’est cette Constitution.  Il est la partie émergée de l’iceberg a-démocratique qu’elle représente contre les transformations sociales et culturelles du pays.

Il est utilisé aujourd’hui pour couvrir l’incompétence d’un pouvoir à mener à bien une réforme qui lui a attiré les objections du Conseil d’Etat, de la Cour des Comptes, bientôt sans doute celles du Conseil Constitutionnel.  Autant d’institutions habituellement peu enclines à entraver l’action de l’Exécutif de la V° République. Elles confirment en l’espèce que nous avons à faire à un pouvoir incapable de mobiliser sa majorité parlementaire et la batterie des dispositifs règlementaires à sa disposition pour affronter une délibération publique et contradictoire sur son projet. Sans doute parce que celui-ci est inachevé, incohérent, lacunaire, injuste et finalement dangereux.

Le gouvernement n’a pas réussi à obtenir la majorité de l’opinion en faveur de celui-ci. Il n’a pas su affronter démocratiquement l’épreuve de la confrontation avec l’opposition parlementaire. Il use donc  et furtivement du moyen le plus inapproprié pour imposer sa médiocre copie : une bouleversement historique du système de retraite devra être adopté sans aucun vote par le Parlement. C’est une obscénité de plus dans l’histoire de cette République.  Elle confirme la nécessité d’en finir avec elle pour qu’advienne un nouveau régime où les pouvoirs soient équilibrés et les droits du parlement reconnus avec une réelle responsabilité du Premier ministre devant lui.

Dans l’immédiat, la Convention pour la 6° République appelle à soutenir toutes les manifestations contre ce coup de force.

,

Je ne serai plus candidate aux élections municipales – Nanterre

Le 15 et 22 mars prochain auront lieu les élections municipales.
Je ne serai pas candidate à un nouveau mandat en mars 2020. J’aurais souhaité engager un dernier mandat au service des nanterriens, mais les circonstances politiques locales ne l’auront malheureusement pas permis.

J’ai été très fière d’avoir représenté les nanterriennes et les nanterriens, depuis maintenant 12 ans, d’abord comme conseillère municipale en charge du quartier du Chemin de l’ile, puis adjointe déléguée à la santé et aux politiques de prévention santé.

Je me suis attachée à exercer mon mandat avec éthique et respect dans le souci permanent de l’intérêt général.

J’ai pris plaisir à recevoir tous les nanterriens qui le souhaitaient tous les lundis sans conditions, avec bienveillance.

Je tiens à remercier l’ensemble des agents des différents services de la ville avec qui j’ai eu le plaisir de travailler, et en particulier le service santé qui sur ce dernier mandat m’a fait découvrir le domaine passionnant de la santé publique.

Je souhaite bon courage à ceux qui se lancent dans cette aventure, et sacrifieront de leur temps professionnel et personnel pour l’intérêt général, en étant à l’écoute des habitants à toute heure.

Militante politique bien avant d’être élue, je reste fidèle à Nanterre et aux nanterrien.nes, nous aurons bien des combats et des projets à mener ensemble.

,

Municipales 2020: GRS Nanterre

J’ai été désignée officiellement par GRS Gauche Républicaine et Socialiste cheffe de file pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Nanterre.

C’est un honneur pour moi de mener campagne à nouveau, avec un engagement profondément ancré à gauche, et ainsi faire vivre les valeurs de solidarité, de partage, dans un projet social et écologiste.

Il est important de se situer politiquement, car même au niveau local, les orientations politiques et les choix budgétaires sont guidés par un idéal de société.

J’aime Nanterre tout comme vous, ville solidaire, écologiste, diverse et tellement riche.

C’est une ville de tous les possibles, la ville de toutes les diversités, diversité sociale, diversité économique, culturelle, diversité en termes d’habitat, en termes d’aménagement.

J’aime dire de Nanterre que c’est un poumon social au cœur du département des Hauts-de-Seine le plus riche de France, au pied du plus grand quartier d’affaire d’Europe.

Nous devons plus que jamais préserver cette richesse développée et maintenue grâce aux politiques locales fortes menées ces dernières années par l’équipe municipale.

Quoi qu’on pense à Nanterre on peut encore avoir accès au logement social, par rapport aux villes aux alentours, dans un territoire contraint dans la métropole du Grand Paris, accès à un réseau de transport dense, un accès à l’emploi, aux soins, à la culture et au sport.

Tout cela fait de Nanterre, une très grande ville, dans laquelle nous pouvons être fiers d’y avoir grandi pour certains et d’y vivre.

C’est une ville qui est convoitée, pour toutes les raisons que je viens de vous énoncer, je vous invite à vous engager dans ces municipales, dire ce que vous pensez, utiliser tous les moyens possible pour vous exprimer sur Nanterre et je vous invite également à participer dans cette aventure des municipales pour porter les valeurs de solidarités, un projet qui rassemble, social et écologiste pour Nanterre.

Adhérer à GRS

Crédit photo Margot L’hermite

Élections européennes, je vote pour Manon Aubry

Élections européennes #26mai
J’ai rejoins récemment Gauche Républicaine & Socialiste GRS pour continuer à défendre l’idée socialiste autrement.
Avec d’autres socialistes nous avons la volonté de faire vivre nos valeurs de solidarité, de partage, dans un projet social et écologiste.
Pour les élections européennes, il est temps que la gauche soit plus forte que les libéraux en place depuis toujours, pour une Europe inclusive et qui soit au service des européens pour plus de justice sociale et un meilleur cadre de vie environnemental qui impact notre santé et notre économie.
La liste menée par Manon Aubry coche toutes les cases, et la mieux positionnée pour peser au parlement européen.
Je suis profondément pro-européenne, et citoyenne du monde. Un monde que nous voulons plus équitable et en paix.

L’appel aux socialistes

, ,

Soirée Nanterre sans perturbateurs endocriniens ?

En présence de Philippe Perrin, éco-infirmier, et André Cicolella, chimiste, toxicologue, spécialiste des risques sanitaires et connu pour être l’un des premiers lanceurs d’alerte sur le sujet.

Cette soirée sera l’occasion de présenter le plan d’actions de la ville et de signer la charte « ville et territoire sans perturbateurs endocriniens » et de l’opération zéro phtalates en partenariat avec le Réseau Environnement Santé

Lundi 20 mai à 19h30

L’Agora – Maison des initiatives citoyennes

20 r de Stalingrad
92000 NANTERRE

https://www.nanterre.fr/evenement/5043/69-agenda.htm