VOTATION CITOYENNE :LE DROIT DE VOTE ET D’ÉLIGIBILITÉ DES ETRANGERS AUX ELECTIONS LOCALES

“ Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. ” (Article premier de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948)

Ca y est la campagne est à nouveau lancée, cette année ca sera du 19 au 25 mai 2008. cette campagne menée par la ligue des droits de l’homme et pleins d’autres associations et aussi soutenue par plein d’élus. Cette année encore je suis signataire, mais cette fois ci en tant que conseillère municipale.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette campagne, pendant une semaine on sensibilise les citoyens français partout en France sur la réalité du mot « égalité » si chère à notre France et on les fait s’exprimer sur cette question via des urnes de fortunes organisée par les associations relais.(résultats nationaux 2002, 2005 et 2006).

La mairie de Nanterre avait soutenue cette campagne il y a 2 ans , je suppose, qu’elle va réitérer, les élus eux mêmes tenaient ces bureaux de votes avec les urnes de la ville.

Nous (LDH Nanterre) avions aussi organisé un débat à ce sujet il y a deux ans, un débat toujours et encore d’actualité. A l’heure ou les résidents membres de l’union européenne vivant en France depuis au moins 6 mois , ont le droit de voter et d’être lus aux élections locales, les autres citoyens profondément français souvent vivant depuis plus de 40 ans en France ayant fait leur vie en France, ayant participer à l’effort national n’ont toujours pas le droit de vote.

Venez vous exprimer sur ce sujet lors de la campagne de la VOTATION CITOYENNE, tous les renseignement sur le site de la LDH.

Pour les élus pour être signataire il suffit d’envoyé par mail ou fax vos noms et prénoms, fonctions et coordonnées à pavlina.novotny@ldh-france.org ou fax 01 56 55 51 08

7 réponses
  1. Le Nonce
    Le Nonce dit :

    La question que vous posez fait débat.
    Si demain nous donnons le droit de vote à des résidents hors communauté européenne, pourquoi demain ils ne revendiqueraient pas le droit d’être aussi élus ? A quoi servirait mon vote si je ne peux être un élu et participer à la gestion de ma ville ? Et pourquoi si je vote dans une ville pas à une élection présidentielle ?
    pourquoi, si cela fait 40 ans que j’habite en France, ne pas avoir demandé la nationalité française ?
    sommes nous prêt , demain, à avoir un président de la république qui ne soit pas de nationalité française ?

    je crois que les réponses sont plus complexes qu’une simple égalité dans les droits.

    Répondre
  2. Habiba Benaddi Bigdade
    Habiba Benaddi Bigdade dit :

    Bien évidemment que le droit de voter donne lieu au doit d’être éligible, c’est pour ça que cela va de pair, il n’est pas question seulement de voter mais aussi d’être éligible.

    Et parce qu’on est d’abord citoyen du monde avant d’être de telle ou telle nationalité j’espère un jour que tout le monde puisse participer à la vie politique dans le pays dans le quel il a choisit de vivre.

    Mais pourquoi ne posez-vous pas la question de la demande de nationalité aux membres de la communauté européenne.
    Et pourquoi pas, un président de la France citoyen du monde, car aujourd’hui on ne gouverne plus la France comme au début du XX° siècle, on prend en compte les autres pays européens et les autres pays du monde.

    Cette idée de l’union européenne me plait beaucoup et j’aimerais qu’elle s’étende au monde entier, une seule monnaie, et la justice sociale pour tous. Avec du protectionnisme international et du chauvinisme mondial…

    C’est cette autre mondialisation dont je rêve.

    C’est peut être utopique mais pas tant que cela…

    On pensait que c’était utopique pour l’Europe qui ne fait que continuer à avoir des membres supplémentaires.
    Moi je suis favorable à l’entrée de la Turquie, et après la finalisation du projet EuroMed, le fusionner avec l’union européenne, n’est-ce pas une vision idyllique pour un progrès social pour tous ???
    On assiste aussi une union des pays d’Amérique latine, sur certains points….

    Quoiqu’il en soit les réponses sont complexes quand la réflexion n’est pas porté à long terme, mais commençons par l’égalité des droits…

    Répondre
  3. Le Nonce
    Le Nonce dit :

    la monaie internationale nous l’avons et elle s’appelle le dollar

    pour la justice sociale nous risquons de l’attendre encore plus longtemps, celle de l’Europe se fait à partir des minima sociaux dans chacun des pays européens (cf les plombiers polonais). Quant aux progrès socials dans certains pays du Mahgreb, le simple respect des droits de la femmes seraient un grand pas

    l’entrée de la Turquie dans l’Europe, pour moi, n’a pas de sens. On étend l’Europe comme on joue aux dominos

    il faudrait revenir aux fondamentaux de ce qui fonde une nation.

    l’histoire nous a appris que les utopies ne se réalisent pas mais qu’elles font avancer les idées dans le monde, alors garder les votres !

    Répondre
  4. H2B
    H2B dit :

    Ça se voit que ça fait longtemps que vous n’avez pas été au Maghreb…
    Et bien moi je suis mariée sous la loi marocaine ( car la France a refusé de me marier à la mairie de Nanterre car je n’avais pas choisi le bon mari et pourtant je suis française) et je ne me sens en aucunement privée de mes droits et des droits j’en ai!!!!
    Et je ne suis pas rancunière envers la France, la preuve je suis élue, j’ai envie que les choses changent

    La nation n’est pas incompatible avec la volonté de vivre ensemble, et vous me faites peur avec ce discours, si je ne vous connaissais pas je dirais que vous seriez de l’ autre coté du bord politique ou vous vous trouvez, et a l’extrême…

    Il ne faut pas se renfermer sur soi-même, il ne faut pas avoir peur de l’étranger, il faut impérativement ôter de nos têtes cette peur qui a mené à l’un des plus gros drame de l’humanité qu’est le génocide juif et ne pas laisser d’autres être commis.

    Répondre
  5. Joelle
    Joelle dit :

    A Nonce :"il faudrait revenir aux fondamentaux de ce qui fonde une nation."
    Et pour vous c’est quoi ces fondamentaux, c’est rester replié sur soit-même ? Vous semblez être fataliste. Heureusement qu’il y a des gens qui se battent pour acquérir des droits.

    Répondre
  6. Le Nonce
    Le Nonce dit :

    je vous donne ma définition de la nation : la nation est une communauté stable, historiquement constitué, de langue, de territoire, de vie économique et de formation psychique qui se traduit dans la communauté de culture.

    on pourrait considérer que le traité de Verdun en 843 marque le début de la nation française, en temps que conscience. ainsi au 9ème siècle, on peut reconnaitre à l’état embryonnaire certains éléments constitutifs de la nation. Mais pour que la nation devienne une réalité, il faut que ces éléments se développent et se stabilisent, donc que s’établisse entre les différentes parties de la future nation une liaison économique continue quil es soude en un tout unique. L’époque où se forme définitivement la nation est l’époque où se développe le marché national, c’est à dire du capitalisme ascendant. Pour étudier l’histoire de la nation il faudrait étudier aussi l’histoire des modes de production, l’histoire des forces productives et des rapports de production, en un mot l’histoire de la lutte des classes.

    mais tout cela est une autre histoire.

    Répondre
  7. Joelle
    Joelle dit :

    Le Nonce

    Vous restez dans la théorie. La votation citoyenne pose un problème concret. Pour ou contre le vote des étrangers aux élections locales. Ne tournez pas autour du pot pour éviter de répondre à une question. Personnellement, je suis pour qu’ils aient les mêmes droits que les citoyens européens, s’ils sont installés en France depuis 3 ou 5 ans. Une intégration réussie passe par la reconnaissance de ce droit.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *