CIMADE: Le rapport qui épingle la préfecture de Nanterre

Mercredi 11 juin 2008 | Le Parisien

File d’attente sur le trottoir, conditions d’accueil déplorables, arrestations… Les travers du service des étrangers de la préfecture sont montrés du doigt UNE PHOTO prise devant le centre administratif départemental de Nanterre ouvre le dernier rapport de la Cimade (association de défense des droits des migrants) sur les conditions d’accueil des étrangers dans les préfectures.

Mercredi 11 juin 2008 | Le Parisien


File d’attente sur le trottoir, conditions d’accueil déplorables, arrestations… Les travers du service des étrangers de la préfecture sont montrés du doigt UNE PHOTO prise devant le centre administratif départemental de Nanterre ouvre le dernier rapport de la Cimade (association de défense des droits des migrants) sur les conditions d’accueil des étrangers dans les préfectures.

Mais Nanterre ne se contente pas d’illustrer la page de garde de cette enquête*, rendue publique hier matin. Le document, qui compte une cinquantaine de pages, s’attarde plus longuement sur ce qui est qualifié de « piège » des interpellations au guichet, qui « semblent en constante augmentation ». A Nanterre, ce type d’interpellations a déjà mobilisé contre elles nombre d’élus de gauche, de militants des droits de l’homme, d’associatifs et de syndicats. Qui se sont relayés, au début du mois d’avril et pendant plusieurs semaines, pour brandir une banderole « Ici on arrête, ici on expulse », devant les grilles du centre administratif.

Le rapport de la Cimade publie également l’appel demandant « solennellement au préfet des Hauts-de-Seine de mettre fin à ces pratiques », avec la liste de ses signataires. Et rappelle la note adressée fin février à tous les agents d’accueil et de contrôle, leur demandant d’appliquer avec un « zèle particulier » les directives d’interpellation des étrangers frappés par une mesure d’éloignement qui se présenteraient en préfecture.

« Il n’y a jamais eu de guet-apens à la préfecture », soutient de son côté Philippe Chaix, secrétaire général de la préfecture. « Les quatorze personnes arrêtées depuis le début de l’année étaient en situation irrégulière, elles le savaient très bien car elles avaient reçu à plusieurs reprises des demandes de quitter le territoire. Le service public a ses limites », poursuit-il. La Cimade déplore aussi, comme dans d’autres préfectures franciliennes, « le manque de moyens et de personnel alloués à la réception des étrangers », qui « entraîne quotidiennement des refoulements à l’entrée des préfectures ». Et des gens qui font la queue la nuit, ou même la veille, pour être sûrs de figurer dans le petit nombre des reçus. « Le record que j’ai eu à connaître, c’est vingt-quatre heures d’attente, réagit Richard Moyon, porte-parole du RESF (Réseau éducation sans frontières). Je ne comprends pas que des hauts fonctionnaires acceptent que ce mépris des étrangers s’affiche ainsi sous leurs fenêtres. »

Selon Philippe Chaix, la préfecture de Nanterre, qui reçoit chaque jour plus de 500 personnes dans le service des étrangers, va lancer dès l’automne un chantier pour aménager « un vaste espace d’accueil avec plus de 200 places assises, un coin pour les enfants, des machines à café et des bornes Internet en libre-service ».

  • Enquête menée entre octobre 2007 et mars 2008 dans 41 départements français, consultable sur le site www.cimade.org.

Gaëtane Bossaert avec Bérangère Lepetit

2 réponses
  1. hubert
    hubert dit :

    beaucoup d’étrangers se retrouve avec des papiers périmés, avec le risque de ce faire licencier, faute de carte de séjour valide, mais la préfecture s’en moque, les services de l’état sont au dessous de tout, quand on voit le tarif demandé pour un premier titre de séjour(de 250€ à 780€ selon les préfecture) le renouvellement tous les ans on demande 130€ à 230€ après on dit que l’on manque de personnel, ais les étrangers payent pour un service qu’ils n’ont pas! scandale, la cour européenne des droits de l’homme devrait être saisie et exigée des indemnités compensatoires, pour chaque personne ayant subie de tels retard

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *