Sauvons l'école…

Ci joint un communiqué de la municipalité de Nanterre sur la situation de l’éducation nationale, pour laquelle il faut plus que jamais se mobiliser et faire reculer le gouvernement que ce soit sur la réforme des lycées, de l’enseignement maternelle et primaire, ainsi que sur la supression du RASED.

D’ailleurs je vous invite à signer la pétition contre la supression des RASED, réseau indispensable pour aidernos enfants à surmonter les difficultés qu’ils peuvent rencontrer au cours de leur scolarité.

Communiqué du 18 décembre

Alors que la mobilisation pour défendre le système éducatif français s’amplifie, un peu partout en France, dans les écoles maternelles et primaires, dans les lycées, les IUT et les universités, Patrick Jarry, maire de Nanterre, et la municipalité tiennent à réaffirmer leur entier soutien.

S’associant au dernier mouvement de défense du service public de l’Education Nationale, un grand nombre des élus de la majorité municipale s’est rendu devant les portes des écoles de la ville pour y distribuer un appel dénonçant l’offensive dont l’école publique est la cible.

Mercredi 10 décembre dernier,(lire communiqué du 4 décembre et l’appel à manifester le 10/12) une délégation nanterrienne d’enseignants et de parents d’élèves accompagnée de Patrick Jarry et de Zacharia Ben Amar, adjoint au maire délégué à l’enseignement, a été reçue à l’inspection académique. La question de la disparition programmée des RASED (réseaux d’aides spécialisés aux élèves en difficulté) a été au centre des échanges. A Nanterre, un tel projet conduirait à la suppression d’une dizaine de postes pour la rentrée prochaine. Par ailleurs, la scolarisation des enfants de deux ans semble faire l’objet de toutes les interrogations pour septembre 2009 alors même que les écoles de la ville n’arrivaient pas à répondre à l’ensemble des demandes des parents. La proposition faite par des membres de l’UMP de créer des jardins d’éveil dont la charge reviendrait aux communes et qui ne délivreraient, bien entendu, aucun enseignement est inacceptable.

Pour exprimer toutes ces inquiétudes et dénoncer les projets du ministre Xavier Darcos qui aboutissent à la destruction pure et simple du service public d’Education Nationale, Patrick Jarry, Zacharia Ben Amar et d’autres élus de majorité municipale ont rejoint, devant la gare Saint Lazare à Paris, le rassemblement des syndicats enseignants, des associations de parents d’élèves et de lycéens.

Porte-parole de toute l’hostilité qu’une ville comme Nanterre peut exprimer, Patrick Jarry s’adressera de nouveau à l’inspecteur d’académie et appelle l’ensemble de la communauté éducative à soutenir et à participer aux prochains mouvements de protestation.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *