Manifestation le samedi 10 janvier, pour la paix au Paix au Proche Orient

Ce samedi 3 janvier, 20000 personnes ont manifesté pour la paix au proche orient et pour le soutien au peuple palestinien. J’y ai rencontré quelques camarades, dont Manuel Devillers conseiller municipal Vert, Nadine Garcia conseillère générale PC et Noureddin Iznasni conseiller municipal CIC. Il y avait le collectif France Palestine de Nanterre et Nanterre –Palestine, qui tenaient leur propre banderole.

L’ambiance était très bonne malgré le froid, il y avait des enfants, des personnes âgées, des jeunes et moins jeunes, des personnes de toute culture de tout horizon pour manifester leur soutien.

Ce que je n’ai pas aimé c’est les pancartes avec des images d’enfants blessées ou morts, bien que ce soit la réalité, je trouve ces images atroces de les montrer cruellement, ici ou à la télé ( c’est mon côté sensible). Ou encore des insinuations nazies prêtées aux israéliens, et je suis sur que dans le cœur de ceux (une minorité visible) qui affichent ces amalgames ne peuvent pas souhaiter à nos frères et nos sœurs ce qu’ont vécu les juifs dans les années 40, et qu’au contraire, c’est la vie qui devrait être célébrée en Palestine et en Israël et non la mort. Ou encore le non respect du Coran récité en choeur, dans la rue, je n’ai pas trouvé cela trés sain, le Coran est sacré lu dans certaines conditions, et encore un amalgame c’est pas un affrontement entre juifs et musulmans mais bien un peuple opprimé par 60 ans de colonisation.

Ceux qui soutiennent les Palestiniens doivent le faire dignement, pas besoin de provocations les faits sont là personne ne peut nier la misère dans laquelle.vivent les Palestiniens depuis 60ans, plus ils sont isolés et plus certains d’entre eux se radicalisent. Car ils ne voient pas d’autres issues, leur avenir est bouché, pas de perspectives, même pas de quitté leur pays pour ceux qui le voudraient, ils ne jouissent pas de la même liberté que les Israéliens, il y a bien donc une inégalité de vie pour ceux nés en Israël et ceux nés en Palestine.

Il n’est pas possible de demander à des israéliens nés en Israël de quitter ce territoire, il n’ont connu que ce pays et vivent comme en Europe. Les Palestiniens naissent de plus en plus avec comme seule issue être résistant et prendre les armes, mais est ce un choix ? Depuis 60 ans les territoires sont peu à peu colonisés et grignotés, rien a voir avec la frontière en 67,les palestiniens se sont laissés expropriés de leur terre, amenés à être réfugiés dans les pays arabes voisins. Tout cela est écrit par des hommes politiques israéliens eux même, dans leur ouvrages : « Nous devons tout faire pour nous assurer qu’ils (les réfugiés palestiniens) ne reviennent jamais », a écrit David Ben-Gourion, premier Premier Ministre d’Israël, dans son Journal, le 18 juillet 1948. « Les vieux mourront et les jeunes oublieront ». Tout est écrit et tout est su, mais un immobilisme mondial subsiste sur ce conflit, c’est hallucinant.

Heureusement que certains se mobilisent pro palestinien ou non, pour faire émerger la paix, par des centaines d’initiatives culturelles, sociales ou autres, mais l’orgueil politique est toujours plus fort malheureusement.

Tous, AVEC DIGNITE samedi 10 janvier 15h à république, pour réclamer un cessez le feu immédiat de part et d’autre et l’arrêt des massacres.

Appel à Manifester LDH 07/01

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *