La meilleure résolution de l'année du PS: le droit de vote des étrangers

J’espère que cette fois ci sera la bonne cette vielle promesse de Mitterrand est elle enfin arrivée à maturité au sein de mon parti pour qu’il puisse déposer enfin une proposition de loi?

Je pense que résolument oui!!!

Mais cette fois c’est Sarko aux manettes, et il a d’ores et déjà annoncé que cela ne faisait pas parti de son programme (j’avais écrit « de son électorat » lapsus écrit ça existe?).

Et alors rien ne l’empêche de l’appliquer d’autant plus qu’il s’était prononcé favorablement en 2005.

De toute façon même ce qui avait dans son programme électoral (pouvoir d’achat et j’en, passe…) n’est pas appliqué, alors…

Quoiqu’il en soit cette injustice doit avoir un terme, comme je disais à mon cousin naturalisé italien installé en France depuis peu, il pourra voter dans 6 mois aux élections locales, et mon père qui est en France depuis 42 ans ne pourra toujours le faire.

Il faut être juste, un européen est il plus français qu’un algérien?

En refusant le droit de vote aux élections locales, on refuse la reconnaissance minimum d’un pays envers ses habitants : la citoyenneté.

Serons-nous les derniers de la classe ? Allons-nous attendre que l’Europe nous impose cette mesure pour l’adopter ? D’autant plus que d’autres pays vont bien plus loin en termes de droit de vote et d’éligibilité.

La Votation Citoyenne pour le droit de vote des étrangers aux élections locales, menée par le collectif du même nom, engagé entre autres par la Ligue des droits de l’homme, a été très utile pour porter ce débat avec les citoyens qui se sont exprimés lors de cette manifestation majoritairement pour. (Voir les billets liés à la catégorie Votation Citoyenne)

Parce que cette inégalité est inacceptable pour notre démocratie, je suis fière que le PS soit déterminé en faveur du droit de vote des étrangers aux élections locales.

Nouvelobs:

Proposition de loi

Martine Aubry avait annoncé plus tôt dans la journée ( 12/01/2010) que les députés socialistes allaient déposer « dès aujourd’hui » une proposition de loi autorisant le droit de vote des étrangers aux élections locales.

« Dès aujourd’hui, le groupe socialiste de l’Assemblée nationale déposera une proposition de loi sur le droit de vote aux élections locales », a déclaré la numéro 1 du PS, à l’occasion de ses vœux à la presse.

« Le président de la République a dit qu’il y était favorable, eh bien qu’il la fasse voter (…) Nous dirons que c’est une loi portée par l’ensemble de la République française, nous ne sommes pas chatouilleux sur cela », avait-elle ajouté.

« Il faut agir »

En 2007, lors de la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy s’était dit favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales. Cependant cette mesure n’avait pas été retenue dans son programme.

Selon la première secrétaire du PS, « ce serait un beau signe à donner » après ces « mois calamiteux, où on a essayé de nous expliquer que les immigrés étaient la cause de tous nos maux ».

« Sortons des discours sur l’intégration des étrangers, c’est un peu comme les discriminations. Maintenant ça suffit, il faut agir », a ajouté Martine Aubry, en faisant notamment allusion au débat sur l’identité nationale, lancé par le gouvernement.

(Nouvelobs.com)

3 réponses
  1. Gwenael
    Gwenael dit :

    Juste une question, puisque c’est le débat que j’entends à droite et à gauche, pour quelle raison ton père ne se fait-il pas naturaliser français ? ainsi il obtiendrait le droit de vote

    Répondre
  2. H2B
    H2B dit :

    Depuis il est français. Mais je poserai la question inverse qu’on ne pose jamais: pourquoi un européen présent que depuis 6 mois en France a plus de légitimité qu’un non européen installé depuis 15 ans aux élections locales? C’est cette injustice qui est pointée. Soit seuls les français ont la légitimité de voter , ce que je conçois tout à fait, soit tous les étrangers ont le droit de vote aux élections locales sous condition de durée identique de résidence. Ce qu’il faut c’est de l’harmonisation, et donc considérer les étrangers comme des citoyens à part entière comme le sont les européens.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *