Ce soir en présence de Claude Evin l'avenir des 2 hopitaux Nanterre et Colombes en débat – Conseil municipal 17 juin 2011

Il y a deux ans, la loi dite « Hôpital, patient, santé, territoire » était votée au parlement, prévoyant une réforme de la gouvernance des hôpitaux et de leur organisation sur le territoire. Elle créait également les Agences régionale de santé (ARS), chargées d’impulser et d’accompagner ces transformations.

Les conséquences de cette loi et de la politique du gouvernement en matière de services publics sont aujourd’hui connues de tous : baisse des budgets et des effectifs, difficultés croissantes d’accès aux soins pour un nombre grandissant de nos concitoyens. Notre département n’échappe hélas pas à cette situation. Les impératifs d’équilibre des budgets poussent aujourd’hui l’ARS d’Ile-de-France à préconiser et à préparer le regroupement des hôpitaux de Colombes et de Nanterre.

Elus, personnels et usagers s’inquiètent du transfert envisagé à Louis Mourier de certains services tels que la chirurgie avec hospitalisation, la réanimation et les urgences de nuit, risquant de mettre en cause l’avenir de l’hôpital de Nanterre. Ils exigent de pouvoir donner leur opinion sur ces projets.

Le conseil municipal de Nanterre a d’ailleurs adopté un vœu le 19 octobre 2010 réaffirmant entre autres la nécessité d’avoir « à Nanterre un centre hospitalier correspondant aux besoins de santé publique de la population de Nanterre et, au-delà, d’un territoire en développement constant » et s’opposant à toute réduction de l’offre de soins publique.

Un protocole d’accord sur le projet de regroupement a récemment été entériné par la préfecture de Paris, l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP) et l’ARS. Dans ce cadre, nous avons demandé à monsieur Claude Evin, Directeur Général de l’ARS d’Ile de France, de venir exposer devant le conseil municipal réuni en séance publique, les perspectives envisagées pour l’avenir des deux hôpitaux.

Nous nous invitons à venir nombreux à cette séance particulière de notre conseil, le vendredi 17 juin prochain à 20h30. Ce sera l’occasion pour chacun de s’informer et de mesurer les enjeux de l’organisation des soins dans notre bassin de population. Une occasion également de manifester notre vigilance et de nous mobiliser pour défendre le service public de santé et de proximité.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *