Un grand MERCI

Samedi, le Parti socialiste a adopté la liste de ses candidats dans la plupart des circonscriptions de France. Pour Nanterre Suresnes, la convention nationale n’a pas validé le vote des militants qui me désignait candidate. En effet, à l’issue d’un vote des militants organisé le jeudi 8 décembre 2011, qui aura mobilisé 139 militants, j’ai remporté avec Xavier Iacovelli (suppléant) l’investiture de la 4eme circonscription des Hauts-de-Seine (Suresnes Nanterre), pour l’élection législative de 2012.

Je tiens donc à remercier les militant socialistes nanterriens et suresnois pour s’être déplacé tout d’abord pour exprimer leur respect pour la démocratie interne et ensuite pour m’avoir apporté leur confiance en me désignant très majoritairement.

Ce vote militant vient confirmer le soutien affiché de 80% des élus de Nanterre et Suresnes, de 85% des membres des bureaux des sections, de la décision de la Fédération des Hauts-de-Seine par 50 voix contre 5, pour la tenue d’un vote, pour l’expression démocratique interne.

Je regrette que cette démarche et expression collective n’aient pas été entendues par les instances nationales et n’aient pas été prédominantes dans leur choix. Un choix qui reste incompréhensible pour tous les socialistes que j’ai rencontrés samedi lors de la Convention nationale du PS .

Bien entendu, au regard des difficultés de la vie quotidienne des habitants de nos villes, ces préoccupations sont bien secondaires. Elles mettent néanmoins en évidence en quoi nos règles de désignation sont éloignées de ce à quoi il faudrait tendre.

Pour ce qui concerne ma candidature, après avoir pris le temps d’écouter l’avis de celles et de ceux qui me font confiance et m’ont apporté leur soutien, je prendrai ultérieurement la décision qui me semblera la plus utile aux habitants et à la gauche.

En attendant une campagne s’annonce devant nous celle de François Hollande, désigné par les français, derrière qui nous sommes.

Il ne faut pas perdre de vue que la précarité a augmenté, que ce soit dans le domaine de l’emploi, du logement, dans l’éducation nationale, la sécurité des biens et des personnes. A tous cela une seule cause une politique néolibérale anti sociale dans un contexte de crise sans précédent. Et tout cela dans une ambiance détestable du rejet des autres, dans l’opposition des uns aux autres.

Retrouvons une nouvelle France, dynamique, ambitieuse, juste, sereine et tolérante, avec François Hollande, et encore un grand MERCI

1 réponse
  1. fredo
    fredo dit :

    c’est trés décevant pour le travail que vous fournissez, ce parti (comme beaucoup d’autres) a besoin de regards et surtout de gens neufs (et pas des politiciens de formation)

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *