Pour le développement d’une offre hospitalière publique cohérente et organisée en faveur des Nanterriens

 Communiqué de presse des élus socialistes de Nanterre

Le dimanche 16 décembre 2012 aura lieu à Nanterre une nouvelle manifestation de défense de l’Hôpital Max Fourestier.

Nous, socialistes de Nanterre, tenons à affirmer publiquement nos convictions, fondées sur l’analyse objective des besoins des populations des villes de Nanterre et de Colombes, de la réalité de l’offre locale de soins et des évidences économiques.

Ce que les Nanterriens doivent savoir:

  • les deux établissements sont très lourdement déficitaires. Max Fourestier est le plus déficitaire de toute l’Île-de-France: plus d’un million d’euros chaque mois,

  • l’activité y est insuffisante parce qu’insuffisamment attractive : seulement un Nanterrien sur quatre hospitalisé chaque année l’est à Max Fourestier,

  • les équipes sont inquiètes de leur avenir et fatiguées par la surcharge de travail due aux réductions d’effectifs,

  • la population de nos deux villes est majoritairement modeste, voire en partie précaire, ses indicateurs de santé sont médiocres et l’offre libérale est largement inférieure à la moyenne régionale,

  • les besoins en soins sont donc importants et mal couverts, malgré un engagement exceptionnel de la ville de Nanterre, mais aussi de celle de Colombes, dans des politiques de santé publique reconnues par tous, y compris l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Devant ce contexte préoccupant nous exigeons le développement d’une offre hospitalière publique complète, cohérente, organisée et lisible, accessible à tous.

Nous demandons avec force la construction d’une nouvelle entité hospitalière – Groupement de Coopération Sanitaire, Communauté Hospitalière de Territoire, voire fusion- se déployant harmonieusement sur les deux sites, associant l’ensemble des équipes mais avec une activité différente sur chacun d’eux.

Il s’agit de donner accès, à tous les Nanterriens et les Colombiens, à la totalité des services et moyens de l’ensemble, avec les mêmes équipes de professionnels, les mêmes exigences techniques et humaines, même si telle activité est faite à Nanterre et telle autre à Colombes.

Nous sommes convaincus que c’est ainsi que l’on répondra aux réels besoins des habitants des deux villes, et que, soutenu par les élus et porté par des équipes remobilisées, ce projet de Centre hospitalier public sur deux sites, avec une seule direction, un budget unique et un véritable projet de santé obtiendra le soutien indispensable de l’ARS.

Les élus socialistes de Nanterre demandent à la ville :

De mettre tout en œuvre pour construire le projet de rapprochement entre les Hôpitaux Louis MOURIER de Colombes et Max FOURESTIER de Nanterre afin de mettre en commun les compétences et les moyens des deux établissements articulés avec l’offre sanitaire libérale et les centres communaux de santé au service de la population des deux villes.

Contact:

Marie Christine BAILLET Collaboratrice des élus socialistes 01 47 29 53 43

Patrice MARCHAL Président du groupe des élus socialistes 06 25 79 08 47

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *